Solaire thermique

Solaire thermique

Le contexte

En 2014, avec 383 000 m² de capteurs solaires thermiques installés, la production d’énergie en Occitanie a été de 19 000 tep. (Sources : SOeS ; Observ’er 2015 ; OREMIP).  L’ADEME soutient essentiellement la production de chaleur à partir des énergies renouvelables. Le solaire thermique trouve de nombreuses applications en Occitanie.

Le fonctionnement 

Le rayonnement solaire est converti en chaleur, au moyen de capteurs solaires en utilisant le principe physique de l'effet de serre. Un fluide caloporteur (eau glycolée en général) s’échauffe en circulant dans un absorbeur placé sous un vitrage, le tout constitue le capteur solaire. Ce fluide restitue la chaleur emmagasinée selon l’usage souhaité (eau chaude ou chauffage). 
Un appoint (gaz, électricité, bois, pompe à chaleur, etc.) apporte le complément d’énergie nécessaire en cas de faible ensoleillement.

 

 

 

 

 

Les usages

En habitat individuel, les installation solaires thermiques sont utilisées pour la production d'eau chaude sanitaire (chauffe-eau solaire individuel, CESI), qui peut être associée à une participation aux besoins de chauffage (systèmes solaires combinés).

Pour plus d’information, télécharger le document : Chauffer son eau et sa maison avec le soleil (PDF - 1715 Ko).

http://www.ademe.fr/chauffer-eau-maison-soleil.

Pour préparer au mieux un projet d’installation chez les particuliers, il est préférable de contacter un Espace Info-Energie pour bénéficier du conseil technique d’un(e) conseiller(ère) 
Trouvez ses coordonnées sur : www.infoenergie-occitanie.org.
 

Les installations solaires collectives sont pertinentes si les besoins en eau chaude sont constants tout au long de l’année. Elles s’appliquent principalement aux secteurs suivants :

  • le logement collectif et, par extension, tout hébergement permanent ou de longue durée avec des besoins similaires en eau chaude sanitaire (secteur hospitalier et sanitaire, structures d’accueil, maisons de retraite, etc.) ;
  • le tertiaire privé et public comprenant les hôtels et hôtels de plein air à usage non saisonnier (camping utilisés au-delà des seuls mois de juillet et août), les piscines collectives, les complexes sportifs, etc. ;
  • les activités industrielles et agricoles consommatrices d’eau chaude pour leurs process (lavage bouteilles, lavage autos, industries agroalimentaires, etc.).

Afin d'être accompagné par des structures ayant les compétences professionnelles dans le domaine du solaire, il est conseilllé de se référer :

  • pour la conception, au référencement  OPQIBI , ICERT ;
  • pour les chauffe-eau solaires individuels, à l’appellation RGE Qualisol.

 

Suivre et entretenir son installation solaire collective

Une installation solaire thermique comporte toujours un système d’appoint. De fait l’usager est toujours fourni en eau chaude, mais sans savoir si elle est produite par le solaire ou par l’appoint. Aussi, lorsque l’installation solaire est défectueuse, l’usager n’en a pas connaissance puisque l’appoint prend le relai.
Le suivi d’une installation solaire permet de s’assurer de son bon fonctionnement, d’alerter en cas de panne et de réagir en conséquence. Il est donc indispensable et doit être prévu dès l’étude de faisabilité pour être mis en place en même temps que l’installation de chauffage solaire.

Pour plus d’informations, les recommandations professionnelles et les étapes clés de votre projet sont sur le site de SoCol.

Socol (Solaire collectif) est la plateforme collaborative des professionnels de la filière solaire thermique (installateurs, bureaux d’études, exploitants, industriels et maîtres d’ouvrage).
Soutenu par l’ADEME, Socol diffuse des recommandations, des solutions simples et accessibles à tous pour la généralisation des installations performantes et durables.
Pour plus d’information, télécharger le guide technique « Les installations solaires thermiques collectives en copropriété. Comprendre et suivre son installation » .

Intervention de l’ADEME

  • Le conseil

L’ADEME oriente les porteurs de projets (industriels, collectivités, etc.) dans leurs choix grâce à ses connaissances techniques, à l’animation de son réseau d’acteurs professionnels et à ses outils (cahiers des charges, guides, fiches de référence).

  • L’aide à la réalisation

L’ADEME attribue des aides pour accompagner la conception de projets performants : études, animation, formation, communication, évaluation, observation et aides aux investissements.
L'ADEME a recours à des appels à projets pour sélectionner les projets les plus pertinents dans le cadre du Fonds Chaleur.

En Occitanie, 230 installations collectives ont été mises en service entre 2009 et 2016, via le Fonds chaleur,  pour une surface cumulée de 16 000 m² de capteurs. L’Hérault à lui seul totalise une centaine d’installations.

Fonds chaleur : Chaleur issue du solaire thermique en Occitanie - Carte

Quelques documents de référence