Solaire photovoltaïque

Solaire photovoltaïque en Occitanie


Le contexte

Grâce à la baisse des coûts de production des capteurs et à l’amélioration de leur performance, les installations photovoltaïques trouvent aujourdhui pleinement leur place dans le paysage des énergies renouvelables, que ce soit pour un usage sur place de l’électricité (autoconsommation ) ou pour la revente sur le réseau de distrinution.


Etat des lieux régional

En 2015, avec 1 604 GWh produits, la région Occitanie est la 2ème région en France pour la production d’électricité d’origine photovoltaïque. Avec une puissance totale installée de 1276 MW et plus de 53 000 installations, elle représente 21 % de la puissance totale installée en France (source OREO 2015).

Pour en savoir plus : Observatoire régional de l’énergie 


Le fonctionnement 

Des modules photovoltaïques (1) transforment le rayonnement solaire en électricité. 
Un onduleur (2) transforme le courant produit en courant alternatif 230 volts compatible avec le réseau de distribution d’électricité. 
L’électricité produite est soit consommée immédiatement (6), soit vendue au distributeur local (4/5).
Si l’installation ne produit pas ou pas assez d’électricité, les kilowattheures manquants sont fournis par le réseau (4/5).

Schéma de fonctionnement d’une installation photovoltaïque

 

Marquée par une grande variété permise par les caractéristiques intrinsèques de la technologie photovoltaïque, la longue liste des applications du photovoltaïque peut être divisée en deux grandes catégories :

  • Les applications autonomes, c’est-à-dire non-raccordées à un réseau électrique, apparues les premières, comportent quatre domaines distincts :
    • les satellites artificiels pour lesquels le photovoltaïque constitue la seule source d’énergie qui réponde à toutes les contraintes
    • les appareils portables, calculettes, montres, téléphones, micro-ordinateurs, etc.
    • les applications « professionnelles », relais de télécommunications, balises maritimes ou aéroportuaires, signalisation routière, bornes de secours autoroutières, horodateurs de stationnement, etc. 
    • l’électrification rurale des sites isolés, habitat 
       
  • les applications raccordées au réseau public de distribution d’électricité que l’on peut subdiviser en trois grands domaines :
    • les systèmes attachés à un bâtiment consommateur d’électricité, qu’il soit à usage résidentiel (maisons individuelles, habitat collectif social ou privé) ou professionnel (bureaux, commerces, équipements publics, industrie, agriculture, etc.). 
    • les systèmes associés à des structures non-consommatrices d’électricité pour lesquelles les panneaux remplissent une fonction bien identifiée en sus de la production d’électricité (ombrière de parking, couverture de passage public ou de quai de gare, mur antibruit). 
    • les parcs photovoltaïques au sol, constitués de quantités importantes de modules posés sur des structures porteuses, dont la production est exclusivement destinée à l’alimentation directe du réseau électrique. 

 

Intervention de l’ADEME

L’ADEME joue un rôle de coordination et de financement de la R&D à travers son programme d’expérimentation préindustrielle, dans le cadre des Investissements d’avenir (voir les appels à projets). Ainsi, elle accompagne les industriels et équipementiers du photovoltaïque et les aide à améliorer leur process et à créer de l’emploi et de la valeur ajoutée.
L’ADEME est également associée à la Région au travers d’appels à projets pour accompagner les porteurs de projets via :

Vous souhaitez monter un projet citoyen d’énergie renouvelable, rendez-vous sur le site de l’association ECLR

 

Installations photovoltaïques des particuliers 

L’ADEME recommande aux particuliers de contacter l’expert(e) en énergie de l’Espace Info-Energie le plus proche de leur domicile, qui les conseillera et les aidera à choisir un professionnel « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement).
Coordonnées sur www.infoenergie-occitanie.org