Produire moins de déchets

Produire moins de déchets

La limitation des déchets commence dès l'achat des produits. Au-delà, des solutions existent aussi pour ne pas systématiquement destiner à l'abandon un produit qui ne nous semble plus utile : la gestion de proximité des biodéchets (rebus de préparation de repas, tontes de gazon, tailles de haies, etc...), la réparation, la réutilisation ou le réemploi de biens d'équipements ou de textiles... Le recours à la tarification incitative par la collectivité en charge de la collecte des déchets permet également d'inciter les usagers à réduire leur production de déchets.

Le contexte

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17/08/15 a fixé d’ambitieux objectifs de réduction des déchets (-10 % de déchets ménagers et assimilés produits par habitant en 2020 par rapport à 2010). Elle impose ainsi le développement du réemploi et l'augmentation des quantités de déchets faisant l'objet de préparation à la réutilisation (équipements électriques et électroniques, textiles, équipements d'ameublement, etc.).
Par ailleurs les règles de fonctionnement des installations de compostage de proximité sont aujourd'hui indiquées dans la circulaire du 13/12/12.
En Occitanie, différentes opérations visant à réduire la production de déchets ont bénéficié du concours de l'ADEME, à titre d'exemple :

Ressourcerie Valoris (32) 
Depuis 2013, les nouveaux locaux de l'association Valoris, situés à Auch, peuvent accueillir les professionnels et les particuliers du territoire pour qu'ils déposent les produits dont ils n'ont plus d'usage, en complément des produits collectés directement par l'association. Ces produits sont orientés vers la mise en vente, la mise en stock pour prise en charge par l'atelier de valorisation (réparation, relookage, reconception), le don en espace de gratuité ou le recyclage. En 2015, Valoris a ainsi réemployé/réutilisé  environ 130 tonnes de produits, sur 450 collectés.

Gestion de proximité des biodéchets sur le territoire du SYMAT (65)
Depuis 2007, le SYMAT déploie différentes solutions de gestion de proximité de biodéchets sur son territoire : le compostage individuel (6500 foyers équipés), le compostage partagé (70 sites en pied d'immeubles ou de quartiers, pour près de 4000 foyers), ou encore des actions de sensibilisation en déchetterie pour une moindre production de déchets verts, voire une gestion autonome de ceux-ci par les particuliers.
Le guide du jardinier malin.

Redevance incitative sur le territoire de la Communauté d'agglomération du SICOVAL (31)
Le SICOVAL a instauré une redevance incitative relative à la gestion des déchets le 1/01/16 pour environ 73000 habitants et 8 800 établissements publics et privés. Après une année de facturation, le SICOVAL a pu observer une réduction de plus de 18 % de la production d'ordures ménagères résiduelles par habitant ainsi qu'une augmentation des demandes en composteurs individuels et partagés.
Appel à projet tarification incitative de l’ADEME Occitanie.
 

Intervention de l’ADEME

L’ADEME dispose d’un règlement d’intervention tant sur les études que sur les investissements permettant d’accompagner les opérateurs publics et privés à réduire leur production de déchets ou celles de leurs administrés.

Plus d’information sur le système d’aide de l’ADEME.